Actualité

Veronese

Musée de Grenoble

Cette œuvre de dévotion privée représente le moment où  Marie-Madeleine découvre le tombeau vide et cherche le Christ qu’elle prend pour le jardinier d’où l'appellation de «Christ jardinier»

Cette œuvre de dévotion privée représente le moment où
Marie-Madeleine découvre le tombeau vide et cherche le Christ qu’elle prend pour le jardinier d’où l’appellation de «Christ jardinier»

Ce magnifique tableau souffrait de soulèvements dans les parties sombres liés à la forte tension superficielle induite par les vernis oxydés superposés. L’intervention de conservation-restauration a permis de résorber ces écaillages et de retrouver la fraicheur des coloris originaux remis en valeur grâce à l’allègement des vernis.

Les restaurations les plus anciennes ont été conservées dans un souci de ne pas mettre à jour les pigments altérés dans les fonds bleutés. L’ensemble a beaucoup gagné grâce à la redécouverte des contrastes colorés tout en délicatesse et la remise en valeur des seconds plans comme le buisson de roses.